La Niado Carnousenco

Bienvenue sur le blog de la Niado Carnousenco

22
juin 2011
Les costumes
Posté dans association par niado à 7:26 | Pas de réponses »

 

Les costumes

b6002g.jpg bastidane.jpg bourgeoise.jpg

Il y a trois sortes de costumes, celui de paysans, celui d’artisan et celui de bastidans.
En ce qui concerne ces deux derniers il s’agit presque du même costume, seule la qualité du tissu ainsi que quelques détails les différenciaient.

Les Paysans

Vivent dans un modeste logis, travaillent aux champs. Leurs modestes ressources ne leur permettent pas une garde robe fournie.

Leurs habits sont composés de tissus grossiers et solides souvent tissés à la maison.

Costumes de paysans

Hommes :
  • Le mouchoir de cou en cotonnade imprimée
  • La chemise en grosse toile de chanvre, de coton, lin
  • La taillole est en flanelle de couleur rouge, grise …
  • Le pantalon en toile épaisse, écrue ou en lainage.
Femmes :
  • La coiffe à cordure simple en piqué de coton ou en toile
  • Le chapeau de paille jaune ou noir
  • La chemise de grosse toile avec manches longues
  • Le corset est apparent dans la tenue de travail, il est en grosse toile écrue ou en basin rayé et laisse apparaître les manches. Il peut être lacé, croisé ou épinglé
  • Le fichu est un carré de coton imprimé souvent de couleurs vives et plié en pointe
  • Le jupon de toile blanche ou rayée de couleur
  • La jupe piquée en toile épaisse tissée, rayée, elle est le plus souvent de couleurs rouge, bleue et blanche
  • Le tablier en coton uni, rayé ou fleuri, il est très enveloppant.

Les bastidans

Propriétaires terriens, ils habitent le mas ou la bastide. Ils vivent du produit de leur terre. Possédant une bonne instruction, la bastidane a la main haute sur le linge, la cuisine, la basse-cour, la magnanerie pendant que son mari s’occupe des champs.

De situation très aisée voire riche, la bastidane est toujours très élégante et porte cotillons piqués et même robe de soie pour le Dimanche.

Le bastidan, est en vêtement de travail la semaine et revêt pantalons à pont et beaux gilets les jours de fête.

Les artisans

Appartiennent à une classe aisée, ils sont propriétaires de leurs biens. Ils sont commerçants, artisans et possèdent en outre quelques champs.

La femme, assez coquette pour recevoir la clientèle, l’est encore plus le Dimanche, elle est toujours soucieuse de sa tenue.

Comme le bastidan, l’artisan passe sa semaine en tenue de travail et s’arrange le Dimanche et les jours de fête.

Costumes d’Artisan ou Bastidan

Hommes
  • Le chapeau en feutre noir large pour les bastidans, en paille l’été et en feutre l’hiver pour les paysans
  • La cravate ou foulard de cou en soie unie ou imprimée pour les bastidans et un foulard en petit noeud pour les payasans
  • La chemise en coton fin avec plastron brodé ou à plis pour les bastidans, en grosse toile blanche pour les paysans
  • Le gilet en soie ou velours brodé ou imprimé voire indienne
  • La taillole en lainage rouge ou bleu
  • Le pantalon à pont ou la culotte pour les bastidans, en toile épaisse ou lainage
Femmes
  • La coiffe en mousseline blanche brodée avec dentelle
  • La chemise de toile, longue, à encolure coulissée et à manches demi longue (les chemises neuves, souvent très rêches, étaient portées en premier lieu par les servantes qui les assouplissaient ! )
  • Le corset en basin, blanc ou de couleurs est soit croisé épinglé soit lacé sur le devant
  • Le corsage en indienne fleurie, assorti ou non à la jupe ou au cotillon piqué
  • Le fichu d’indienne ou de mousseline blanche brodée ou non de dentelle
  • Le jupon blanc, en basin ou en piqué
  • Le cotillon piqué ou jupe piquée en indienne fleurie
  • Le tablier d’indienne ou de soie, long et ample
  • Les bas tricotés en coton blancs ou ajourés
  • Les souliers noirs, type ballerine
  • Le chapeau de feutre noir ou de paille jaune

 

Les bijoux

De tous temps ils ont existés.

Pour les hommes, ils se limitaient à la montre de gousset en or ou en argent avec sa chaine parfois agrémentée de médailles ou pendeloque. Certains possédaient une tabatière en métal précieux.

L’avènement du félibrige a vu les hommes porter ses emblèmes, la pervenche d’argent portée par tous les félibres, la cigale d’argent portée par les « Mestre d’obro » et les « Mestre en gai sabé », la cigale d’or portée par les « Majourau » et l’étoile d’or à 7 branhes portée par le Capoulié

La coulano : d’abord simple ruban de velour, elle s’est vite agrémenté d’une croix en or, celle-ci, signe de richesse s’est souvent complété de chatons en or ou en argent sur lesquels étaient sertis des diamants.

Les protestantes ne portaient pas de croix mais une colombe représentant le Saint-Esprit. Certaines préféraient un pendentif simple, camée ou simple médaille pour les plus pauvres.

Lei pendant : De tous temps les femmes ont porté des boucles ou anneaux d’oreilles.

Dès l’age de 4 ou 5 ans on faisait percer les oreilles des fillettes, celà levait les « humeurs » disait-on, c’est-à-dire que ça faisait sortir les impureté du corps (fièvres, boutons, pus…) et celà guérissait aussi de bien des maux…Comme on le voit on connaissait les rudiments de l’accupuncture !

Les pendeloques étaient de forme longue.

On ne portait pas vers Grasse et le Var, de corail !??.. Les perles étaient pratiquement inconnues en Provence.

Le clavier : remis à la femme mariée le jour de son mariage, c’est une chaine à un ou deux rangs en argent ou simplement en fer chez les pauvres.

Tenu à la ceinture par une agraphe en U. L’époux donnait à sa femme la clé de la maison qu’elle supendait au clavier, celà signifiait qu’elle était désormais maitresse chez elle.

Elle y suspendait aussi les ciseaux à broder.

La broche : elle était souvent assortie aux pendants, indispensable elle assurait la fermeture du corsage et le maintient des pointes du fichu.

Peu ou pas de bagues ni de bracelets. Certaines agrafes de manteaux sont parvenues jusqu’à nous, ainsi que des boucles de chaussures. Beaucoup de choses restent à découvrir…


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Réseau d'échanges inte... |
SPQIDS |
SITE DE LA PLATE FORME "VIO... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jnanate éco-ferme
| Association Vivre à Lagarde...
| Referendum Constitution Mar...